• Proverbes algériens

     

    Le mérite appartient à celui qui commence même si le suivant fait mieux

    Proverbe arabe

     

           Des proverbes, il y en a tellement. Je rectifie le tir, je vous propose des proverbes de l'Algérie et notamment de Laghouat, qui présentent une particularité, que je vais traduire et expliquer. Si vous trouvez une erreur, Veuillez s'il vous plait, me le signaler et qu'Allah vous récompense.

         Proverbes algériens  Un mot sur la traduction: en navigant sur la Toile, J'ai trouvé des proverbes, entre autre chose, très mal traduits. Je me suis retrouvé devant trois situations bien distinctes.

         Le premier cas est celui le plus rare et où la traduction est très bien faite. Le traducteur a fait du bon travail. Bravo.  Le second c'est le mot à mot. "L'auteur" de ce qu'il appelle traduction massacre totalement le sens. Quant au dernier cas, il se situe entre les deux, ce n'est pas, exactement du mot à mot mais ce n'est pas non plus l'esprit du contenu. Il faut aller au fond de l'idée pour espérer faire passer le message dans une autre langue.

  • أدهن السير إسير

    (أدهن رباط الحذاء لتسهيل مروره)

    " Pour faciliter le glissement d'un lacet, il faut le lubrifier"

         Incitation à la corruption  C'est un proverbe qui veut dire tout simplement que si on a une affaire bloquée, si on veut obtenir un poste de travail, si on veut passer avant les autres et si et si... Il faut graisser la patte du responsable. Autrement dit le corrompre.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • «كيتشوف واحد راكب فوق خشبة قلو مبروك العود»

    عندما ترى شخص  يمتطي جذع شجرة فقل له مبروك عليك هذ الحصان

         Si tu vois quelqu'un monter un tronc d'arbre, félicite le pour le  cheval.

     

         Voilà un proverbe bien de chez nous, du terroir. (Heureusement) il est en train de disparaitre. Il veut dire simplement que si on voit une personne monter sur un tronc d'arbre et le prendre pour un cheval, on doit le féliciter. Autrement dit, si on voit quelqu'un se tromper, on l'encourage dans son erreur. Il s'agit, à mon avis, d'un proverbe pratiquement insensé et hypocrite. En effet, il nous interdit de venir en aide à celui ou celle qui s'écarte du bon chemin ou qui se trompe. Il nous interdit  d'être social et de venir en aide aux amis,  aux voisins et aux autres aussi, on doit les ignorer même s'ils se trompent.

       Je pense qu'il vaut mieux dire : si tu vois quelqu'un monter sur un tronc d'arbre, il faut le lui dire. Il ne faut pas lui mentir.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • «دير الخير ونساه    دير الشر واتفكرو »

    « Fais du bien et oublie le , fais le mal et tu t'en souviendras toujours.»

         Il s'agit d'un proverbe typiquement algérien très usité à Laghouat. En fait, cet adage me rappelle un autre du même sens presque « la mort d'une action est d'en parler». Si tu fais du bien, une bonne action en général, il faut l'oublier et surtout ne vas pas t'en vanter car tu risques de faire beaucoup de mal à celui que tu penses avoir fais du bien. Mais faire le mal c'est autre chose, celui qui fait du mal ne peut pas l'oublier.

    « Tous les humains font des fautes et les meilleurs des fautifs sont ceux qui se repentent» comme a dit le prophète (ص)   

         Il y a un poème arabe qui dit:
    J'ai connu le mal mais pas pour lui même, afin de m'en protéger
    Celui qui ne sait pas différencier le mal du bien finit par tomber dedans.

                                                                                  عرفت الشر لا للشر لكن لتوقية

                           و من لا يعرف الشر من الخير يقع فيه      

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •   « ربي يعطي اللحم اللي ماعندوش السنين » 

    ( ربي يُعطي اللحمَ للذي ليس عندَه أسنان )

    Dieu donne de la viande à ceux qui n'ont pas de dents.

               Ce proverbe veut dire que Dieu donne des biens à ceux qui ne le méritent pas et ne savent pas quoi en faire et qu'il y a d'autres personnes à qui il fallait les donner. Tout croyant n'hésitera point à reconnaitre toute la turpitude de cet adage que nous entendons un peu partout. Beaucoup l'utilise sans se rendre compte de toute l'infamie et la pensée honteuse et immorale qu'il véhicule. C'est une maxime qui s'oppose à la Charia et à Dieu en s'opposant à ses attributs et à ses caractéristiques. N'est ce pas une objection à la puissance d'Allah, le Tout puissant, et à sa justice? C'est Dieu qui enrichit et qui appauvrit, qui donne le pouvoir et qui l'enlève. C'est là, la sagesse divine du seigneur que l'homme ne peut comprendre ni percevoir car son savoir, sa compréhension  et sa perception sont limités et incomplets. Cette ignominie sème le doute dans l'esprit du croyant. Effectivement, selon ces propos infâmes, Dieu se ou s'est trompé et que les humains sont meilleurs que lui car ils savent qui mérite et qui ne mérite pas et Allah l'ignore. Quelle idée ignoble ! Allah est l'autorité absolue. Il donne à qui il veut , arrache à qui il veut, humilie qui il veut. C'est un proverbe, comme tant d'autres, qui s'oppose à la Charia parce qu'il met en doute la puissance et la justice du Tout puissant, proverbe que nous devons supprimer définitivement de notre mémoire.

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • اتق شر من احسنت اليه 

    Garde toi de celui pour qui tu as fait du bien

          De nombreuses personnes utilisent cet adage dans la vie quotidienne, beaucoup plus grave, certains le considèrent comme un hadith. A mon humble avis, ce proverbe est absurde, en effet, comment expliquer le fait de se garder, de se protéger contre une personne à qui et pour qui j'ai fait du bien? Une personne que j'ai aidé d'une façon ou d'une autre?  Si je comprends bien, ce proverbe nous interdit de faire du bien ? Ceci me rappelle un autre proverbe bien de chez nous, qui lui est plus logique et plus claire " fais du bien et oublie le".

           L'homme fait et doit faire du bien par nature et sans aucune contrepartie. Il doit aider son frère l'homme, l'autre quel qu'il soit, mauvais ou bon. La récompense viendra du bien qu'il vient de faire mais pas de l'autre. 

           Je pense que nous devons dire " garde toi de ne pas faire du bien" et non le contraire. 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • السارق باه باع رابح

    « بـأي ثمن يبيع السارق فهو رابح »

     Quelque soit le prix de vente d'un voleur, celui est toujours gagnant.

       Il s'agit d'une maxime bien de chez nous, de Laghouat, combien de fois, je l'ai entendue prononcée par nos parents. Mais qu'en est il en réalité? Le proverbe n'est il pas une incitation au vol? Ne faut il pas plutôt dire un bien mal acquis ne profite jamais? Ou simplement la malhonnêteté n'a jamais payé?

         Cette maxime est tout simplement un encouragement pour un voleur, en effet, elle représente une faille par laquelle passe le bandit voire meme un argument. Du moment que le proverbe existe, il n'est pas tellement méchant dira le voleur. Voilà encore un (faux) adage qu'il faut totalement supprimer de notre culture. 

         En bref, un voleur est un voleur et il n'est jamais gagnant.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • كي شاف القافلة لاح القيز

             " Quand il a aperçu au loin une caravane, il a jeté le guiz, une plante comestible qui pousse au printemps ( Scorzonère à feuilles ondulées ) "

           C'est un proverbe qui raconte qu'une personne était perdue dans le désert du Sahara algérien. Elle n'avait d'autre à manger que le guiz, alors elle s'est mise à en ramasser puis elle aperçoit au loin une caravane. Elle laisse tomber le guiz et se met à crier à la caravane mais personne ne l'entend.Elle a perdu la caravane et le guiz.

           Ce proverbe veut dire qu'il faut garder ce qu'on possède déjà même si c'est peu jusqu'à être sur d'avoir mieux. Ça rejoint un peu le proverbe français " un tu as mieux que deux tu l'auras". Mieux vaut garder ce que l'on a, ce qui est déjà acquit plutôt que de l'abandonner pour un faux espoir.

           

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •                 « أنا نحفرلو في قبر أمو هو هاربلي بالفأس »
                                         ( أنا أساعده بحفر قبر أمه وهو يهرب بالفأس)

    "Je suis en train de creuser une tombe à sa défunte mère et lui s'enfuit en emportant la pioche"

            C'est un proverbe populaire algérien du terroir qui a tendance à disparaitre. Il a un sens très profond puisqu'il prend l'exemple d'une personne très chère, la mère et tout ce qu'elle représente et suscite comme sentiments. Il veut dire que l'on peut chercher à aider quelqu'un, de l'épauler, de l'appuyer dans ce qu'il entreprend dans la vie et lui, il est indifférent. Il devient ingrat. Il est inconscient de ce que l'on fait  pour lui. Effectivement, de nombreuses personnes sont centrées sur eux mêmes et ne voient pas ce qui se passe autour d'elles. Elles oublient ou négligent les autres, ceux qui les aiment et cherchent à les aider. N'est ce pas de l'ingratitude?

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •                                " الحربالغمزة والبرهش بالدبزة "

                  ( الإنسان المحترم الحر يفهم بغمزة واحدة بالعين يعرف قدره والإنسان الغير ذلك يجب ضربه )                Un proverbe sage mais... Ce proverbe veut dire que tout être humain  respectable et raisonnable a besoin juste d'un clin d’œil pour comprendre qu'il doit respecter les autres et respecter la vie sous toutes ses formes. Par contre, celui qui n'a de respect pour rien et pour personne, il faut le bousculer et s'il le faut, le battre pour l'obliger à respecter les gens. Le terme الحر ne veut pas dire, ici, libre mais il signifie " qui se respecte".

           J'ai trouvé dans le Net, le même proverbe mais à la place du mot " البرهش " (le voyou, celui qui ne respecte rien et personne)  le mot " العبد" (l'esclave). Ce qui change complètement le sens du proverbe et qui devient alors un adage raciste.

           C'est un proverbe typiquement algérien dont il nous incombe de ne pas en déformer totalement le sens.                 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •   حب الكلب في فمو تربح صلحتك منو 

    (عليك أن تقبل الكاب في فمه لتنال منه ماتريد)

    "Il faut embrasser le chien sur la bouche pour obtenir de lui ce que tu veux"

           HypocrisieCe proverbe nous enseigne à être hypocrite. En effet, on doit embrasser le chien sur l'endroit le plus mauvais et le plus sale pour avoir gain de cause. Si l'on veut obtenir quelque chose de quelqu'un, il faut vanter et faire des éloges à ce qu'il y a de plus mauvais en lui. Une fois, arrivés à nos fins, on le laisse tomber. N'est ce pas de l'hypocrisie?

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique