• Comparaison

    Il y a quelque temps, j'attendais dans un établissement de soins de proximité un chirurugien. Je n'étais pas seul, plusieurs patients étaient là. A vrai dire, on était à coté du dit établissement. Vers 8h50, le médecin descendait d'un bus pour faire quelques 500 mètres à pieds pour arriver au centre où il était attendu. Mais avant qu'il soit arriver, une personne, certainement fatigué de voir que tout est à l'envers en Algérie, dit à haute voix :

    - Voilà le toubib qui débarque, il devait etre à son travail à 8h.

    - La faute à son responsable direct dit un autre.

      Comme la patience n'est vraiment pas mon fort, je leur lance " à sa place je ne viendrai pas du tout".

      Surpris et un peu vexé, le premier me fixe des yeux, il balbitie quelques mots. J'ai compris ce qu'il voulait dire alors :

      - Vous savez combien d'années tire un médecin ? Vous le savez? 12 ans messieurs et cela sans compter si par malheur il rate une année. Je continue dans ma lancée, une fois les 12 ans ou plus terminés, il doit exercer dans un hopital public. Vous savez combien il touche? 8 millions de centimes.

     - 8 millions!!! c'est bien.

     - Attendez la suite, combien touche un simple emplyé à la sonatrach qui ouvre et ferme un portail ou une barrière, un illettré total qui ne fait pas la diffèrence entre un a et un o, qui ne sait pas écrire son nom? Tenez vous bien, 8 à 9 millions.

      Un autre exemple plus frappant encore, il n'y a pas longtemps, sur une chaine de tv algérienne, un joueur de football déclare qu'un club lui a proposé 1milliard 350 millions de centimes pour juste la signature d'un contrat avec le dit club, il a refusé vous savez pourquoi? Parce que la différence entre sa paie actuelle et celle proposée par le nouveau club était minime , seulement 200 millions de différence alors qu'un professeur en médecin ne dépasse pas les 20 millions.

      Nous sommes dans un pays où tout est à l'envers. Les joueurs de football, des bras ...éh pardon des pieds cassés, des illettrés pour la plupart d'entre eux font au minimum de 50 à 300 millions de centimes. Alors que les jeunes des licenciés avec des masters, tiennent les murs. Alors que dans certaines régions, des citoyens manquent de tout: de gaz naturel, d'eau courante, d'electricité. Alors qu'en hivers, des citoyens font des kilomètres dans la neige à la quete d'une bouteille de butane.

      Un autre exemple parmi d'autres; les appels lancés chaque jour à travers les ondes des enfants qui ont besoin d'etre opéré mais qui ne le sont pas parce qu'ils n'ont pas les moyens de payer le prix de l'opération.

      Et on parle encore et toujours des gratuités des soins et ce qui fait rire et pleurer c'est les déclarations de certains résponsables que nos hopitaux sont trop bien équipés alors que ces memes responsables, à la moindre petit grippe, ils se font soigner à l'étranger, en France.

     Il s'agit là d'une simple comparaison.

    « Celui qui s'entête
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :