• Un voleur n'est jamais gagnant

    السارق باه باع رابح

    « بـأي ثمن يبيع السارق فهو رابح »

     Quelque soit le prix de vente d'un voleur, celui est toujours gagnant.

       Il s'agit d'une maxime bien de chez nous, de Laghouat, combien de fois, je l'ai entendue prononcée par nos parents. Mais qu'en est il en réalité? Le proverbe n'est il pas une incitation au vol? Ne faut il pas plutôt dire un bien mal acquis ne profite jamais? Ou simplement la malhonnêteté n'a jamais payé?

         Cette maxime est tout simplement un encouragement pour un voleur, en effet, elle représente une faille par laquelle passe le bandit voire meme un argument. Du moment que le proverbe existe, il n'est pas tellement méchant dira le voleur. Voilà encore un (faux) adage qu'il faut totalement supprimer de notre culture. 

         En bref, un voleur est un voleur et il n'est jamais gagnant.

    « Une voiture japonaiseComment j'ai arrêté de fumer »
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :